Voilà encore une vérité simple à réaliser mais qui paradoxalement est loin d’être une prise de conscience. Le ministère doit servir à l’édification qui ne se réalise que dans la condition de l’amour. Sans AMOUR, pas d’édification du cœur et du surtout du Corps de l’Eglise.

 Ephésiens 4:11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,

4:12 pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ,

4:13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,

4:14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,

4:15 mais que, professant la vérité dans l’amour, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

4:16 C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l’amour.

 Sans amour, aucune Eglise ne peut grandir ni se développer convenablement. Certes elle grossira mais ne s’édifiera pas solidement, et sera comme un géant aux pieds d’argile.

Pour qu’une Eglise grandisse et s’édifie dans l’amour, le pasteur porte une grande responsabilité dans son comportement envers chaque chrétien. Si le pasteur méprise son troupeau alors, des murmures et des plaintes rongeront l’Eglise.

Il nous faut comprendre que beaucoup de ceux qui se convertissent n’ont jamais connu la réalité d’être aimé. Ils viennent blessés, traumatisés, écartelés. A la conversion, l’Amour et la Paix de DIEU les touchent avec espérance.

Mais quel déchirement lorsque le pasteur dans ses prédications et ses rapports est aussi incisif et dur que les parents et les gens du monde qui les avaient blessés. Nous en reparlerons dans la partie relative à la prédication. A cause de certains pasteurs au caractère méchants, le peuple de DIEU dans bien d’Eglises se retrouvent malheureux et bien tristes. Est-ce normal ?

DIEU a prouvé son amour, le Seigneur JESUS CHRIST l’a manifesté, le SAINT ESPRIT le personnalise en habitant en nous. De même un pasteur doit prouver son amour, le démontrer par des actes et des attitudes patents. Un pasteur devrait toujours se demander où en est son amour pour le peuple de DIEU afin de veiller toujours sur lui-même.

Il est vrai que chaque pasteur à son caractère, mais si ce caractère ne reflète en rien l’amour ou si peu l’amour, le serviteur de DIEU se disqualifie lui-même. Le peuple de DIEU n’est pas une chose, il a droit au respect et à l’amour de celui qui se déclare serviteur de DIEU.